Top Vins De France

Edition du 04/08/2020
 

Vignobles Gonfrier

Top

Vignobles GONFRIER

Une histoire de famille


“En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. Il commence l’aventure avec trois hectares en viticulture. Par la suite, il développe une activité d’arboriculture avec l’aide de toute sa famille. Aujourd’hui, alors que les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 900 ha, grâce à un outil très performant, tout continue à être mis en oeuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est avant tout au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients La conversion à l’Agriculture Biologique d’une partie de notre vignoble témoigne de l’engagement de l’entreprise pour le respect de l’environnement. Les pratiques mises en œuvre sont des références pour notre travail au quotidien sur l’ensemble du vignoble. Le site exploité en Agriculture Biologique surplombe la Garonne et représente 26 ha. Le vin est commercialisé sous le nom de Château Laurétan, domaine acquis en 2004 par Éric et Philippe Gonfrier. Le millésime 2013 a été le premier millésime certifié pour le Château Laurétan. Chaque année, des audits permettent d’attester que les exigences du cahier des charges des vins en Agriculture Biologique sont bien respectées. Les traitements des vignes ne font appel qu’à des produits d’origine naturelle.”

   

Vignobles Gonfrier

Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie - BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone : 05 56 72 14 38

Email : contact@vignobles-gonfrier.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

SCHAEFFER-WOERLY


Un vignoble de 8 ha (la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double) planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, une viticulture plus respectueuse de l’environnement. Maxime Woerly représente la nouvelle génération, jeune professionnel à temps plein, véritable passionné. C’est son grand-père qui a démarré la production en 1947. Ses parents sont toujours présents, mais il est désormais “le chef” de l’entreprise familiale de 8 ha depuis janvier 2016. Il a participé à la reconversion du Domaine en Agriculture Biologique en 2011 et assisté à la première récolte Bio en 2014. Maxime Woerly met en vente cette année toute sa gamme en 2018 sauf le Grand Cru Frankstein en 2019. “Le 2019 fut pour nous une année privilégiée bien que la saison ait mal débuté avec le gel puis la canicule mais le 4 Août, nous avons eu de la pluie et au final, une superbe qualité, une belle maturité et des degrés moindres que les années précédentes. Les vins ont de la finesse, de l’élégance et, cerise sur le gâteau, un volume intéressant. Tout est réuni pour nous satisfaire.” On a l’habitude d’exciter nos papilles avec les vins de la famille et de les savourer sur place, dont ce Riesling Breitstein 2016, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche fine, qui est de jolie robe dorée. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2015, qui associe finesse et structure, richesse et distinction, est un vin complexe, fin et mûr à la fois, tout en persistance aromatique, à savourer avec boudin blanc truffé ou une canette aux épices et riz sauvage. Superbe Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2016, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, de jolie robe, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, un vin où la structure s’allie à l’élégance, tout comme le Riesling Grand Cru Frankstein 2017, de robe très séduisante, tendre et corsé à la fois, de bouche florale, très classique, finement épicé en finale comme il se doit. Vous allez aimer aussi le Pinot Gris La Patte de Malo 2016, de jolie robe dorée, au nez riche et bien présent, dominé par des notes de grillé et de fruits frais. Très beau Riesling Clos du Breitstein 2017, racé et puissant, est tout en fruité et fraîcheur, un vin fin et savoureux, de belle couleur, au nez dominé par des notes spécifiques de rose et d’amande, avec une finale de musc, un vin qui s’accorde parfaitement, par exemple, sur des gambas sautées au gingembre ou des grenouilles à l'alsacienne. Le Riesling cuvée de L’Ours 2016 est typé, tout en fruits avec une pointe de minéralité qui fait tout son charme, un vin qui procure un plaisir immédiat sur une salade de pétoncles au gingembre ou une tarte aux asperges et saumon. Le Gewurztraminer Vieilles Vignes 2016, de robe doré brillant, très finement épicé, subtil et suave en bouche, élégant, d’une jolie persistance. L’Eléphant rose est un rosé, une production confidentielle pour cette cuvée atypique, d’une teinte soutenue, un nez que l’on peut caractériser de “bonbon” avec ces arômes très sucrés mais, en bouche, c’est la surprise car il n’y a pas cette sucrosité à laquelle on pourrait s’attendre grâce au Pinot noir qui apporte de la fraîcheur et du caractère. Joli Riesling Dambach-la-Ville 2017, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, bien typé comme le Gewurztraminer cuvée Prestige 2018, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, et ce Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2018, très racé, d’une belle couleur dorée, un vin gras, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits cuits, très harmonieux, élégant, de garde. Quant à l’Auxerrois La Patte de Malo 2016, c’est une cuvée atypique avec cette teinte presque cuivrée, des arômes qui sortent de l’ordinaire avec des notes de fruits confits cette fois bien prononcés accompagnés d’une belle amplitude avec de la longueur en bouche, comme son autre Auxerrois La Coulée des Sables 2017. Gîte sur place.

Maxime Woerly
3, place du Marché
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 81
Email : info@schaeffer-woerly.fr
Site personnel : www.schaeffer-woerly.com

Champagne R.H. COUTIER


C’est la quatrième génération qui exploite ce domaine familial de près de 9 ha, aidée de la cinquième génération avec Antoine sur le domaine depuis 4 ans, qui s’occupe aussi bien de la production que du commerce. Des vignerons passionnés, dont les prix sages s’associent à une très belle régularité qualitative. Nous avons pu nous régaler avec ce Champagne brut Grand cru Millésime 2011, de jolie robe dorée, aux arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, à la mousse fine et distinguée, vraiment savoureux). Le Brut Grand cru Blanc de blancs, est savoureux, ample et parfumé, avec des notes d’agrumes typiques, de bouche dominée par les fruits cuits et les petits fruits secs, légèrement miellée comme il le faut. C’est aussi toujours un plaisir de goûter ce Champagne Tradition Brut Grand Cru, 75% Pinot noir et 25% Chardonnay, de mousse fine et dense, d’une belle harmonie, tout en fraîcheur, ample, qui développe de fins arômes de rose et de genêt. Excellent rosé brut Grand Cru, 50% Chardonnay et 50% Pinot noir, aux nuances de pivoine, d’iris, de fraise, fluide en bouche, soyeux, velouté, c’est un Champagne vraiment très élégant, parfait, par exemple sur des tartes aux fruits ou une caille rôtie. Et bien entendu la cuvée Henry III, un blanc de noirs 100% Pinot noir, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix, ce Champagne mêle vivacité et charpente, un vin tout en arômes, à déboucher aussi bien sur des écrevisses en papillottes aux fines herbes qu’avec un gâteau de bananes à la cannelle. Quant à leur Coteaux Champenois Ambonnay rouge, il est tout en bouche, charnu, séducteur, d’excellente évolution.

René, Nathalie et Antoine Coutier
7, rue Henri-III
51150 Ambonnay
Téléphone :03 26 57 02 55
Email : champagne.coutier@wanadoo.fr

Château MAYNE LALANDE


“Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante : 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d’optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs. Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s’adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne : une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés…), des vendanges vertes, l’effeuillage manuel, l’apport de fumure à dose très homéopathique après analyses, pas d’apport de matière azotée...”
Fidèle à lui-même, mêlant charme et ampleur, son Listrac Médoc 2016, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, bien typé comme on les aime, d’excellente garde, comme le 2015, qui est d’une belle couleur profonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices.  Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus.  Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, idéal, par exemple, sur un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux. Le 2011 (50% de barriques neuves) est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Découvrez également de belles chambres d’hôtes sur place

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BEL AIR


Domaine LUQUET depuis 1878


La viticulture prend place dans cette famille depuis un siècle et six générations. En novembre 1966, Roger, avec son épouse Renée, s?installent sur les 4 ha 70 qui composent alors le domaine. Après des années d?efforts, un réseau de vente se tisse en France et à l?étranger. En 1972, la totalité de la récolte est mise en bouteilles. L?exploitation s?étend en appellation Saint-Véran et Mâcon. 
La superficie exploitée atteint 30 ha (en Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché, Saint-Véran, Mâcon-Villages, Bourgogne Pinot et Crémant de Bourgogne). Christine (fille de Roger et Renée) intègre le domaine en 1987. En 1992, Patrick (fils de Roger et Renée) rejoint le reste de la famille. La 5e et la 6e génération, avec l?arrivée de Loïc et Kévin, travaillent côte à côte et agrandissent l?exploitation en Saint-Véran et Pouilly-Fuissé ainsi qu?en Mâcon-Villages (dans la région clunysoise).
C?est toujours un plaisir, et depuis longtemps,  de déguster leurs vins, dont ce remarquable Pouilly-Fuissé cuvée Terroir 2017, marqué par son Chardonnay, il associe structure et distinction, un vin typé où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale, avec des nuances de poire et de brioche (13,80€). Très agréable Pouilly-Loché blanc cuvée La Colonge 2017, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d?une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure (11 €).
Le Mâcon-Villages blanc cuvée Le Pavillon 2017 a une jolie robe dorée, c?est un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche où l?on retouve le genêt et la poire (8,60€).
Joli Pouilly-Loché blanc Aux Scellés 2017, c?est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de pêche mûre en finale, vraiment séduisant (11,20€). Découvrez également le Bourgogne rouge Pinot Noir, sur la rondeur et la gourmandise (9€).
Le Pouilly-Fuissé Au Bourg 2017 d?une belle robe brillante aux reflets verts, ample et suave, est un vin qui sent bon les noisettes et l?aubépine, vraiment remarquable (19,50€), tout comme ce Pouilly-Fuissé En Chatenet 2017, un vin d?une grande complexité d?arômes(fruits secs, pain grillé), très équilibré, gras en bouche (16€).
Poursuivons cette dégustation avec le Mâcon-Villages blanc Clos de Condemine 2018 aux notes d?aubépine, tout en bouche, un vin de jolie teinte, intense, parfumé, charmeur au nez comme en bouche (8,50 e).
Le Mâcon-Villages blanc Les Mulots 2018 au nez de tilleul, de bouche fraîche et souple, très abordable (7,50€), tandis que le Saint-Véran Vieilles Vignes 2018 associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample, avec des connotations d?aubépine et de pomme, un vin très charmeur (11,70€).
Encore très apprécié, ce Saint-Véran cuvée Tradition 2018, tout en subtilité d?arômes, avec des senteurs de tilleul et d?abricot, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine (10,50€). Le Crémant de Bourgogne délivre beaucoup de fraîcheur en bouche, une cuvée très bien équilibrée en acidité, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, de mousse délicate (9,35€).

101, rue du Bourg
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 35 60 91
Email : domaine@domaine-luquet.com
www.domaine-luquet.com


Domaine PARDON


Maison familiale, propriétaire (2 propriétés à Régnié et Fleurie) et négociant, depuis 1820.
?Il faut être humble et passionné pour le travail de la vigne et du vin. Le temps joue sa partition, et nécessite des années de labeur pour mener à bien chaque projet. De génération en génération nous appliquons une méthode simple mais efficace sur le long terme, celle de l?observation, puis de l?action réfléchie qui nous permet de gérer durablement notre vignoble et de produire des vins fins, élégants, authentiques et typiques de chaque appellation.
La preuve en est, le Domaine dispose de vieilles vignes, de plus de 80 ans dont certaines sont plus que centenaires et produisent, encore de nos jours, de petites grappes concentrées pour élaborer nos meilleures cuvées, très souvent récompensées au plus grands concours des vins français et internationaux.
L?analyse rétrospective du vignoble démontre que notre cépage emblématique, le Gamay noir à jus blanc, s?adapte uniquement sur les sols arides et sablonneux, que nous rencontrons sur les coteaux granitiques et pentus de notre région au climat tempéré. Dans ces conditions optimales, il exprime toutes les caractéristiques propres à chacun de nos Crus, du vin fruité et souple à un vin plus charnu, corsé et structuré.
Avec un seul et unique cépage, nous offrons une telle diversité de goûts et de sensations, que chacun y trouvera son compte.?
Éric Pardon nous précise : ?Très belle année 2018 en Beaujolais et plus particulièrement sur notre domaine, avec des rendements enfin corrects et une maturité extraordinaire due à un été chaud et ensoleillé. Les vins sont riches, colorés, fruités avec un beau potentiel de garde.?
Superbe Régnié cuvée Tim 2018, médaille d?Argent concours des Grands vins du Beaujolais 2018, un vin coloré, d?une grande concentration aromatique avec ses nuances persistantes de violette et de framboise mûre, épicé, aux tanins veloutés (7,80€), un vin typé, à la fois intense et souple, d?une belle longueur, que l?on vous conseille sur un lapin de garenne aux champignons sauvages ou une terrine de ris de veau, par exemple.
Le Fleurie 2018, médaille de Bronze concours Général Agricole de Paris 2019, est très équilibré, aux arômes d?épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, tout en charme (8,70€). Tout comme le Fleurie cuvée Hugo 2017, élevé en fûts de chêne durant un an, c?est un vin qui exhale des notes intenses de fruits surmûris et d?épices, de bouche ronde et et harmonieuse (9,30€).
Il y a aussi le Beaujolais-Villages cuvée de l?Ermitage 2018, médaille d?Or concours International de Lyon 2019 (bravo !), bien classique comme il se doit, coloré et bouqueté, avec ces jolies connotations de myrtille et de prune au palais (6,80€).

Éric Pardon et Fils
La Chevalière
69430 Beaujeu
Tél. : 04 74 04 86 97
Email : contact@pardonetfils.com
www.vinsdusiecle.com/pardonetfils
www.pardonetfils.com



> Les précédentes éditions

Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019

 



Château LESTAGE-DARQUIER


Château HAUT-CALENS


Château La GALIANE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château RAYMOND-LAFON


Château La HAIE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château BRAN de COMPOSTELLE


DRAPPIER


Domaine de TERREBRUNE


Domaine du JAS D'ESCLANS


Château VOSELLE


Château GRAND-MAISON


Jacques ILTIS & Fils


Château BARRÉJAT


Cédric CHIGNARD


Maison PETTERMANN


Robert AMPEAU et Fils


Jean-Bernard BOURGEOIS


Château MIRE-L'ÉTANG


Château BALESTARD La TONNELLE


André DILIGENT et Fils


Domaine METRAT & Fils


Vignobles GONFRIER


Alain THIÉNOT


BRIXON-COQUILLARD


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine Les CASCADES


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Jean-Michel PELLETIER



DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales